Les partenaires de ''A L’OMBRE DE LA RÉPUBLIQUE''


Extraits du texte du GNCP (Groupe National de Concertation Prison, Partenaire de la sortie du film

Le film adopte une tonalité qui correspond à l’esprit et la méthode des contrôleurs. Cette description s’effectue sans froideur et, au contraire, avec une grande humanité, en raison de la place qui est accordée à la parole des hommes et des femmes privées de liberté. Elle contribue également à mettre en lumière les difficultés que rencontrent les personnels pour accomplir les missions qui leur sont confiées.

Parmi la somme des témoignages recueillis, à l’opposé de toute recherche de sensationnalisme, on pourrait retenir la longue séquence consacrée à la visite de la Maison centrale de Saint Martin de Ré.

Pour les esprits logiciens, elle prend la forme d’une démonstration : retirer toute forme d’espoir aux prisonniers, c’est fabriquer de la violence et rendre vaine l’affirmation de la nécessité de préparer la réinsertion de ces personnes qui seront amenées, tôt ou tard, à rejoindre la société des hommes libres.

Les âmes sensibles, quant à elles, ne pourront s’abstenir d’entendre le cri de détresse de ces hommes décrivant l’isolement dans lequel on les place et qui conduit à faire d’eux des bêtes sauvages.

En nous faisant suivre les visites effectuées au sein des établissements pénitentiaires, en nous faisant assister aux discussions menées avec les prisonniers, le film élabore un message qui rejoint pleinement les engagements chers à nos organisations : la prison ne peut pas être une zone de non-droit; la peine de privation de liberté ne peut pas être une peine de mort sociale. Aussi, la société doit-elle ouvrir les yeux sur les moyens qu’elle se donne pour sanctionner, à moins de risquer de faire de la prison un lieu criminogène et inhumain.



Liste des associations partenaires du film


- ANVP (Association Nationale des Visiteurs de Prisons)

- ASPMP (Association des Secteurs de Psychiatrie en Milieu Pénitentiaire)

- Aumôneries catholique, musulmane, protestante.

- Croix rouge Française

- Cimade

- Emmaüs

- FARAPEJ (Fédération des Associations Réflexion Action Prison Et Justice)

- FNARS (Fédération des Associations d’Accueil et de Réinsertion Sociale)

- France Terre d’Asile

- GENEPI (Groupement Étudiant National d'Enseignement aux Personnes Incarcérées)

- LDH (Ligue des Droits de l'Homme)

- Ligue de l'enseignement...

- OIP (Observatoire International des Prisons)

- Secours Catholique

- UFRAMA (Union Nationale des Fédérations Régionales des Maisons d’Accueil de Familles et Proches de Personnes Détenues)





CONTACT

Philippe HAGUÉ

Relation avec les associations

06 07 78 25 71

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.